Une dame habitant à la Pointe Emile, ne voyant pas revenir son chat et étant partie à sa recherche, l'a découvert avec horreur couché à terre, mutilé, la patte prise dans les mâchoires d'un piège ! Le chat a été conduit chez le vétérinaire, il s'en tirera mais la patte ne pourra malheureusement pas être sauvée.

 

USDA_Cat_lost_leg_in_trap

Notre association a immédiatement voulu en référer aux autorités pour que cesse cette ignominie. Mais elle été confrontée au laxisme et à la mauvaise volonté de la gendarmerie, qui a fait peu de cas de ce pauvre chat. Il va sans dire que ce genre de situation peut se reproduire et on n'ose imaginer ce qui aurait pu se passer si le piège avait saisi non pas la patte d'un pauvre chat mais la jambe d'un enfant...

090702_bp

 

Mme le maire a rappelé dans un arrêté municipal que la pose de pièges reste interdite et illégale à moins de posséder une autorisation de la mairie et de participer à une campagne de chasse aux nuisibles. Elle s'apparente au braconnage et à la mise en danger d'autrui.

Celui qui a posé ce piège encourt donc de sévères poursuites judiciaires.