poison

STOP au massacre de chats !

Mercredi 29 septembre, deux chats ont ENCORE été empoisonnés à Audenge. 

Le lotissement du Courtiou, de la Braneyre et le quartier de la Cardolle commencent à détenir un bien triste record : celui du nombre de chats (et de chiens) éliminés par une main extrêmement malveillante. Une plainte a été déposée par l’Association.

Rappelons que l'article 413 du Code pénal (loi Michelet) punit d'emprisonnement ou d'amende ou les deux à la fois, quiconque aura, sans nécessité, publiquement ou non, exercé des sévices graves ou commis un acte de cruauté envers un animal domestique ou même un animal sauvage lorsqu'il est sous la dépendance de l'homme.

En cas de récidive, les peines sont doublées...  Ainsi, donner volontairement la mort à un animal domestique peut être puni d'une amende de 1.500 € au minimum et de deux ans d'emprisonnement en cas de sévices graves (article 521-1 du Code pénal).

Propriétaires de chats et de chiens, soyons attentifs et mobilisons-nous : en attendant une enquête, c’est notre vigilance et notre solidarité (grâce à cela, un des deux chats retrouvé dans le fossé a pu être conduit chez le vétérinaire, à temps nous l'espérons...), qui pourront aider nos animaux de compagnie à enfin vivre, à nouveau sereinement, dans ces quartiers.